Le codage informatique dans les nouveaux programmes

« Coder » est le fait d’écrire une suite d’instructions dont l’ensemble constitue un programme.

C’est un professeur des écoles, Cyril Largillier, qui l’écrit sur le Framablog : « L’initiation à l’informatique doit aussi passer par la découverte des concepts fondamentaux de langage, d’information, d’algorithme et de machine, sans toujours utiliser un ordinateur pour cela. » (…)

  • « Comme les notions de langage et d’information, la notion d’algorithme peut s’aborder par des activités « débranchées ».
    L’initiation peut commencer par l’identification d’algorithmes simples que les élèves utilisent tous les jours : pour s’habiller il faut mettre son tee-shirt avant son pull ; pour faire une tarte aux pommes, il faut mettre les pommes avant la cuisson de la pâte, mais pour une tarte aux fraises, il faut mettre les fraises après la cuisson. » (…)
  • « La notion d’algorithme est une formidable opportunité de relier l’informatique aux autres disciplines enseignées à l’École telles le français, les mathématiques ou les travaux manuels, car beaucoup des connaissances enseignées dans ces disciplines se formulent  sous la forme d’algorithmes. » (…)
  • « Ces notions peuvent être introduites par des jeux. On peut, par exemple, proposer un langage pour coder un petit dessin en noir et blanc : il faut pour cela décomposer le dessin en pixels, puis coder chaque pixel, qui est ou bien noir ou bien blanc, par un bit. Par  exemple, en supposant que 1 code pour un pixel noir et 0 pour un pixel blanc, la suite de vingt bits 11111000111100011111 représente un dessin  bi-dimensionnel : »
1 1 1 1
1 0 0 0
1 1 1 1
0 0 0 1
1 1 1 1
ou encore

Un algorithme est donc un ensemble d’instructions qui permettent d’obtenir un résultat donné (c’est la description précise de la manière dont on peut arriver à un objectif fixé au préalable). Cet apprentissage peut se faire en classe comme le montre cet exemple avec les élèves de CE2 de l’école de Villers le Sec :

Pourquoi apprendre à coder ?

Codage
Coder permet de développer de nombreuses compétences chez ceux qui pratiquent cette activité.

L’objectif visé généralement par l’apprentissage du code est le développement de la pensée  computationnelle qui implique la conceptualisation, pas seulement le code et l’apprentissage de la syntaxe d’une langue.
La question qui se pose est donc celle de savoir si le numérique doit être enseigné comme toute autre matière, ou si il doit être considéré comme un élément transversal, transdisciplinaire, qui devrait favoriser un renouvellement des méthodes d’enseignement.

Quelques activités :

Le codage comme élément de citoyenneté

Coder fait également partie des usages du numérique. Ce n’est pas une activité neutre.

En effet, réaliser et publier une application est une activité qui devient de plus en plus accessible pour un mineur un tant soit peu motivé. Le pouvoir sur les objets connectés et in fine sur les personnes conféré à ceux ou celles qui maîtrisent quelques éléments de programmation engendre de fait des responsabilités et des devoirs auxquels tout citoyen se doit d’être sensibilisé sous peine de commettre des fautes ou des dommages lourds de conséquences.

Quelques pistes :

Comment apprendre à coder ?

Codage

Pour appréhender le codage, on peut commencer à l’aide d’un langage de programmation visuel en emboîtant des commandes comme des pièces de puzzle ce qui permet de s’affranchir de la difficulté d’apprendre la syntaxe d’un langage de programmation classique.

La référence dans l’apprentissage du code est Scratch mais on ne peut l’utiliser en ligne que sur certains types de tablettes. SNAP ! est une alternative à Scratch sur les tablettes.

L’apprentissage du codage et de la programmation peut se faire également à l’aide d’autres outils.
En voici quelques uns répertoriés  :

 

article rédigé avec Stéphane Fontaine et Valéry Georges