Anagraph

Anagraph est un outil en ligne destiné aux enseignants de cours préparatoire.

La plateforme est issue du partenariat conclu entre la Direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO), l’Institut français de l’Éducation (IFÉ) et le laboratoire ACTé (Activité Connaissance Transmission éducation) de l’Université Clermont-Auvergne (UCA). Elle permet de déterminer la part du texte que les élèves, d’une classe donnée, peuvent déchiffrer. L’enseignant doit au préalable renseigner les graphèmes déjà étudiés en classe. La plateforme lui indique ensuite, grâce à trois couleurs, les mots entièrement mémorisés, les graphèmes déjà étudiés et la part du texte inconnue des élèves. Il peut ainsi en conclure la difficulté que représentera le texte pour sa classe.

Plaquette de présentation

 

Un outil crée d’après les résultats de la recherche

L’étude “Lire et Écrire” (Goigoux (dir.), 2016) a en effet mis en évidence l’impact de la part déchiffrable des textes sur l’apprentissage en codage et en orthographe, réalité particulièrement prégnante chez les élèves en difficulté scolaire. Ces résultats ont motivé la création de la plateforme Anagraph pour outiller les enseignants. Ces derniers peuvent ainsi planifier l’étude des correspondances graphèmes-phonèmes et choisir des supports adaptés à leur progression en classe.

Synthèse du rapport de recherche « Lire et écrire »

 

“Pour enseigner la lecture et l’écriture au CP”

Le guide “Pour enseigner la lecture et l’écriture au CP”, fondé sur l’état de la recherche et destiné à accompagner les enseignants de CP, permet d’adosser l’enseignement de la lecture aux dernières conclusions scientifiques. Il présente Anagraph comme un outil de référence pour déterminer la déchiffrabilité des textes.

Jérôme Riou, créateur et la plateforme, sera présent au Fune IT pour présenter Anagraph.